Denise est belge d’origine haïtienne. Je la connais depuis peu, depuis mon exposition “Sentinelles de l’extrême” d’avril dernier, qu’elle venait visiter. La visite s’est muée en une passionnante discussion, que nous continuons depuis. Experte en Environnement et travaillant sur le terrain dans le cadre des changements climatiques https://associationdecoste.wordpress.com/2017/01/24/nous-avons-besoin-de-vous/, Denise souligne l’utilité de sensibiliser les citoyens aux conséquences des changements climatiques sur la vie des femmes, des enfants, des personnes âgées, des jeunes et des familles toutes entières, et de mettre en lumière les liens entre pollution et santé. Elle témoigne: ” Avec la fonte des glaces, le niveau de la mer monte. Les gens perdent leur terrain, leur village, leur maison, leur jardin potager et doivent se réfugier dans les villes ou des pays étrangers au péril de leur vie. Il y a beaucoup de réfugiés climatiques. En plus, ces changements climatiques accélèrent les tempêtes tropicales, les inondations et différents ouragans et vagues de chaleur. C’est le cas régulièrement en Amérique et en Haïti.” La fonte des glaces antarctiques et le changement climatique peuvent entraîner de graves conséquences d’un bout à l’autre de la planète Terre. Une planète devenue village mondial, qui nous amène, bon gré mal gré, à davantage de solidarité. Nous sommes tous embarqués sur le même radeau précaire dans un océan d’incertitudes. Faire face ensemble aux menaces qui pèsent sur notre monde est une question de survie. Denise et moi sommes bien d’accord là-dessus.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *